Prendre rendez-vous en ligneDoctolib

Consultation et Psychothérapie Adulte

Approche thérapeutique

Il peut tout à fait s’agir d’une consultation unique.

La premier entretien peut être celui d’un soutien psychologique ponctuel ou celui d’une série d’entretiens préliminaires à une psychanalyse.

Cette première rencontre est importante, car elle contribue à initier le lien de confiance indispensable à toute relation thérapeutique.

Les motifs de consultation sont aussi variés que les personnes qui consultent.


A chaque époque sa façon de produire des catégories de la souffrance et du mal-être. Chaque être est unique.
Chaque souffrance ou difficulté est tout aussi singulière.


La personne qui se décide à prendre rendez-vous le fait toujours au nom d’un motif : d’une souffrance qui la pousse à venir parler à la psychologue ou la psychanalyste.

Mais en réalité, personne ne peut jamais savoir d’avance ce qui va se dire au moment de la séance.

Nul ne sait si ce n’est pas un autre motif de douleur, d’insatisfaction ou de questionnement qui sera évoqué en premier.

Néanmoins, pour se repérer, on peut répertorier certains motifs usuels de consultation :

  • tristesse, dépression, deuil, rupture amoureuse, séparation, divorce, difficulté à trouver un/une partenaire…
  • burn-out, souffrance au travail, perte d’emploi…
  • désir d’enfant, infécondité, grossesse non désirée…
  • souffrance affective, problèmes de couple, troubles sexuels…
  • crises d’angoisse, spasmophilie…
  • troubles du comportement…
  • douleurs, maladies graves ou chroniques…
  • conflit familial, difficulté avec les enfants…

L’ intensité de la souffrance, la place et le sens qu’occupent les difficultés varient en fonction de la personne elle-même et du contexte dans lesquelles elles émergent.

La technique d’écoute et d’analyse du discours puise quant à elle, dans les corpus théoriques de la psychologie clinique et de la psychanalyse. 

La raison qui pousse à consulter est toujours accueillie avec bienveillance et sans jugement selon les règles du Code de déontologie des psychologues.

Le secret professionnel garantit de pouvoir parler librement et d’aborder en confiance les problèmes rencontrés. 

Psychanalyse

Malaise ou souffrance psychique, la difficulté humaine a su de toute époque revêtir les formes les plus variées pour se faire entendre. 

Que la difficulté représente une entrave dans une vie très satisfaisante par ailleurs, ou que son ampleur constitue ce qui empêche la vie de se construire selon ce que souhaite le sujet, la démarche débute par la demande adressée à l’analyste. 

La psychanalyse vise à permettre à la personne de faire entendre SA vérité, de faire entendre quelque chose de ce qui lui arrive, de son désir, de ce qui échappe à sa maîtrise, de ce qui rend le problème indépassable dans l’instant où il est vécu, ce, pour lui permettre de produire une issue favorable. 

Les premiers entretiens se déroulent en face-à-face et le passage aux séances sur le divan n’est envisagé que dans un deuxième temps.

La psychanalyse part du postulat que chaque être est unique.

A chacun ses difficultés dans la vie, à chacun ses façons singulières de les ressentir, avec des expressions multiformes, avec une intensité variable, qui poussent, lorsqu’elles excèdent ce que l’individu est prêt à supporter, à consulter pour chercher les moyens d’y réagir.